Les confinements tuent et c'est incontestable - Fils de Pangolin

Published December 9, 2020 46 Views

Rumble L'incontestable réalité, c'est que si vous êtes d'accord avec ces confinements, vous êtes d'accord pour qu'une partie de la population soit condamnée à mort.
Ceci n'est plus discutable. C'est même ouvertement admis, bien que trop tardivement par l'Organisation Mondiale de la Santé.

Soutenez financièrement mon travail
➡️ https://www.filsdepangolin.com

Abonnez-vous à ma chaîne Rumble
➡️ https://rumble.com/c/c-387944

La chaîne de Quadrillage Traduction qui a aussi réalisé ce doublage
➡️ https://www.youtube.com/channel/UCRa8oQiU4Wqlffw0FY2BNUg

Suivez-moi sur les réseaux sociaux
➡️ Telegram : https://t.me/AgenceFrancePangolin
➡️ Parler : https://parler.com/profile/filsdepangolin
➡️ Twitter : https://twitter.com/FilsDe_Pangolin
----
Transcript & traduction : Sandr'anna
----
Si vous parlez une langue étrangère alors vous pouvez aidez les francophones du monde entier à s'informer, rejoignez-nous sur la plateforme de traduction collaborative Trad.pub 👇
➡️ https://www.trad.pub
----
Source ➡️ https://youtu.be/nuDQ_3g53qc
----
En 2006, une lycéenne de 15 ans d'Albuquerque, au Nouveau-Mexique, a remporté la troisième place lors d'un salon de sciences et d'ingénierie, avec un projet portant sur le ralentissement de la propagation d'un agent pathogène infectieux en cas de pandémie. Grâce à une simulation informatique qu'elle a développée avec l'aide de son père, elle a soutenu que pour ralentir la propagation de la maladie, les gouvernements devraient mettre en place des fermetures d'écoles, garder les enfants à la maison et renforcer la distanciation sociale.
De manière incroyable, ce projet de lycée arrivant troisième à une expo-sciences, peut être directement lié aux politiques de confinement mises en œuvre par les gouvernements du monde entier aujourd'hui.

Voyez vous, ce père avec lequel elle a développé sa simulation sur ordinateur, n'était pas un père lambda, mais un chercheur chevronné de Sandia National Laboratories qui, à l'époque, travaillait sur des plans d'intervention d'urgence en cas de pandémie pour le département américain de la sécurité intérieure. Sa proposition de fermer les écoles et, le cas échéant, de fermer les lieux de travail en cas d'urgence pandémique, a été élaborée, au moins en partie, en réponse au projet de lycée de sa fille.

Aujourd'hui, ceux qui prônent le confinement ont vu la destruction et la mort que ces politiques ont entraînées cette année, nous sommes en plein dedans en ce moment même. Non seulement les gens sont privés de leurs moyens de subsistance et contraints à une pauvreté extrême directement à cause de ces confinements, mais l'incontestable réalité, c'est que si vous êtes d'accord avec ces confinements, vous êtes d'accord pour qu'une partie de la population soit condamnée à mort.
Ceci n'est plus discutable. C'est même ouvertement admis, bien que trop tardivement par l'Organisation Mondiale de la Santé,

Prof. David Nabarro, envoyé spécial sur le Covid19, OMS
Je tiens à le répéter. Nous, à l'Organisation Mondiale de la Santé, ne préconisons pas le confinement comme principal moyen de contrôle de ce virus. La pauvreté mondiale pourrait doubler d'ici l'année prochaine. Nous pourrions voir la malnutrition infantile plus que doubler, car les enfants ne mangent pas à l'école et leurs parents n'ont pas les moyens de payer, dans les familles pauvres.

Il s'agit véritablement d'une terrible catastrophe mondiale, et nous lançons donc un appel à tous les dirigeants du monde : arrêtez d'utiliser le confinement comme méthode principale de contrôle du virus. Développez de meilleurs systèmes pour le faire, travaillez ensemble et apprenez les uns des autres, mais rappelez-vous que les confinements ont juste une seule conséquence qu'il ne faut jamais sous-estimer : rendre les pauvres terriblement plus pauvres.
C'est sans doute le moment où on va me demander de fournir les critères qui soutiennent l'observation non controversée selon laquelle les confinements tuent, même si ces informations ne pourront clairement pas pénétrer la conscience de ceux qui ont déjà décidé qu'ils disposaient de la supériorité morale pour prôner l'enfermement de milliards de personnes dans le monde entier, prisonniers à l'intérieur de leur propre maison.
Alors je vais persister.
Je citerai par exemple la lettre signée par des centaines de médecins qui qualifient les confinements eux-mêmes d'incident faisant de nombreuses victimes et qui exhortent les politiciens à mettre fin aux confinements.
Je citerai les recherches qui montrent que des milliers de personnes vont mourir à cause des retards dans les traitements chirurgicaux du cancer, à la suite des confinements médicaux.
Je citerai les recherches de l'institut du bien-être, qui montrent que 75 000 Américains devraient mourir, rien que cette année, à cause des confinements. Des morts dues au désespoir, à l'abus d'alcool, de drogues et au suicide...

... and disable advertisements! No kidding :)